Veuillez patienter
Retour

Erreurs à éviter au printemps

Printemps

Le beau temps est finalement de retour! À vos râteaux, à vos gants, tout le monde sur la pelouse pour le grand ménage du printemps… Un instant, prenez quelques minutes pour lire ce qui suit, votre pelouse en profitera grandement.

Erreurs à éviter au printemps
L’erreur la plus commune et la plus dommageable pour la pelouse au printemps est sans doute de débuter l’entretien printanier trop tôt. Que se soit en retirant sans tarder la neige qui s’est accumulée au cours de l’hiver à gros coups de pelle qui perforent çà et là le sol ou simplement en marchant sur le gazon pendant qu’il est encore gorgé d’eau de fonte des neiges, l’entretien hâtif de votre pelouse peut causer des dégâts majeurs très difficile à récupérer avant l’arrivé des véritables agresseurs: mauvaises herbes, insectes, canicule.

Un petit coup de râteau essentiel
Ainsi, lorsque le sol est asséché et que le gazon commence à verdir, vous pouvez débuter l’entretien printanier de votre pelouse. Le gazon n’étant plus en dormance, vous pourrez faire la différence entre les brins morts (bruns, sec) et les plants vivants (verts). Incontournable pour aider votre gazon à retrouver rapidement son éclat après les longs mois d’hiver, un râtelage en douceur pour retirer les brins d’herbes séchés assure une bonne aération. Celle-ci, en plus de favoriser la germination de nouvelles graines de gazon, limite la croissance de champignons et l’infestation de ravageurs. De même, privilégiez un balaie à feuilles léger plutôt qu’un râteau pour éviter d’arracher les nouveaux brins de gazon délicats.

Réparer les dommages hivernaux
Les plaques de gazon dénudées sont la principale brèche que les mauvaises herbes exploitent pour s’inviter sur votre pelouse. Il est donc important de réparer rapidement les dommages à votre pelouse causés par les ravageurs, les insectes, la glace ou la machinerie pendant l’hiver.

Le saviez-vous?
Trois éléments sont essentiels pour réussir la réparation des dommages sur votre pelouse:

1- Pour niveler la zone à réparer, un terreau de qualité est essentiel. En plus de créer un milieu propice à la germination des semences, un terreau certifié sans mauvaises herbes vous assure un résultat impeccable. Dispersez également une légère couche de terre sur les graines pour les cacher des oiseaux.

2- Utiliser des semences de qualité certifiées sans mauvaises herbes. Malheureusement, les semences vendues en grande surface ne sont généralement pas exemptes de mauvaises herbes en plus d’offrir des taux de germination plutôt faible.

3- Un arrosage assidu de la zone réparée est indispensable pour favoriser la germination des semences. Selon la température, vous devrez possiblement arroser quotidiennement pour maintenir la zone humide sans toutefois la lessiver. Une fois les semences germées, vous pourrez espacer les arrosages.

Finalement, si vous avez besoin de semences certifiées ou de terreau de qualité, nous vous recommandons de visiter la section semences et terreaux de notre site web avant le printemps.